• Archives Mensuelle

  • RSS Heureux à l’école!

    • fr
Apprendre l’Anglais en l’écrivant sur Nintendo

Apprendre l’Anglais en l’écrivant sur Nintendo

Il est de bon ton de dénigrer les consoles de jeux. Il est vrai que de voir Suzanne et son petit frère Gibus accrocs à ces curieuses machines addictives, se trémoussant dans tous les sens pour que Super Mario leur fasse gagner des vies, ça irrite !

D’où une drôle de découverte que je viens de faire au détour d’un petit programme pour la Nintendo DS Lite (c’est blanc comme un IPod, ça coûte le prix d’un IPod mais on a un stylet et des manettes pour les p’tits pouces ;))). Le logiciel s’appelle « English Training, apprenez l’Anglais sans stresser ».

C’est en fait un programme issu du grand succès planétaire – l’entraînement cérébral du Docteur Kawashima – sur la même console (Oui, Nintendo aussi aime l’axiome : « Je rejoue et je gagne »).

Ce qui est passionnant dans l’affaire de l’English Training, c’est que les enfants sont tout aussi accrocs qu’à un autre programme.

Dictée à l’anglaise
Ensuite, c’est une révolution cybernétique pour l’initiation à l’anglais : cela se passe sous forme de dictée. Une voix numérique dit une phrase qu’il faut écrire, lettre par lettre avec le stylet. Alors qu’en France particulièrement, toutes les initiations à l’Anglais sont orales. C’est incroyable comme les enfants mémorisent du coup ce qu’ils écrivent, même dans une autre langue ! Là, quand l’enfant ne connaît pas la réponse, une aide lui souffle quelques lettres.

« Rejoue encore »

Autre enseignement : selon la logique Nintendo « une fois que tu es devant ta console, on ne te lâche plus », les enfants sont devant une batterie de tests sans fin qui vont des mots les plus simples : « good », « big », « boy »… jusqu’au niveau supérieur qui peut tout à fait convenir aux parents. Une bonne occasion de faire de l’anglais en famille. Pour ne pas perdre la face, certains seront inspirés de s’enfermer seuls dans la cuisine pour se tester avant !

Disons-le, cela ne remplacera pas un cours et ce programme est au départ fait pour les adultes qui jouent pour beaucoup les blasés. Car il faut commencer très simplement et la dictée agace les grands. Enfin, dessiner des lettres avec un stylet, ça les crispe.

Et si, parfois, nous disions « Many Thanks» à la console de jeux  de nos petits gamers ?

NB : j’aimerais suggérer aux acteurs de la francophonie de proposer à Nintendo une version French Training… c’est aussi un marché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*